Avec un marathon de Paris 2017 au programme mais qui est encore loin… Et avec tous les marathoniens que je suis en ce début de saison, que ce soit à Paris, Boston ou Londres… J’étais plongé dedans. Alors quand Greg et Kevin ont tout déchiré au marathon de Londres dimanche dernier… Et que j’ai reçu un e-mail reçu ce matin avec 30% de réduction sur le prix du dossard du Marathon de Toronto… Voilà comment ma fin de saison vient de basculer sans prévenir vers une orientation marathon ! 🙂

Marathon de Toronto pour une première

Après un test d’allure marathon dimanche au semi-marathon de Montréal, j’ai vraiment réalisé ma folle envie d’aller plus loin dans la découverte de cette épreuve mythique qu’est le marathon. J’aime ce “rythme intermédiaire” ou tu ne craches pas tes poumons mais ou tu avances quand même vite. J’ai aussi envie de découvrir la 2ème partie de course, celle ou tout commence vraiment, le plus dure oui, mais j’aime me confronter à la difficulté, je suis un Running Addict non ?

Yeah Baby, marathon is coming ! :D
Yeah Baby, marathon is coming ! 😀

Marathon : Je t’aime moi non plus !

J’ai déjà tenu ce discours l’an passé… Je n’ai sûrement pas assez respecté cette épreuve et mon programme était voué à l’échec… Je t’aime moi non plus, le marathon est une saga avec moi. Vous pouvez vous demander si cette fois je vais aller au bout de ce projet ?

Je fais des erreurs. Pas grave c’est comme ça que j’apprends. Faire une erreur ce n’est pas un problème. La faire deux fois, je n’aime par contre vraiment pas ça c’est signe qu’on a pas appris. Je vais tout faire pour que cette nouvelle tentative de premier marathon ne soit pas vouée à l’échec et que je sois présent sur la ligne de départ.

Objectif : Arriver frais à Toronto

Avant de parler chrono et autre préparation marathon, mon objectif sera d’arriver le plus frais possible le 16 Octobre à Toronto. Simple mais j’ai fait tout le contraire l’an passé… Pas forcément volontairement certes mais cette fois, la prépa marathon sera mise comme une priorité dans mon planning, comptez sur moi !

Toronto J-169, tic tac, tic tac… Le compte à rebours est lancé ! 😉

Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance
Si vous avez des achats à faire, cliquer sur une de ces bannières avant d'acheter ne vous coûte rien et vous permet de récompenser mon travail, merci d'avance

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

27 COMMENTS

  1. Salut, bon courage c’est une belle aventure !
    Moi : 1 marathon, un deuxième avorté l’an passé, un programmé en novembre : la Rochelle. Mais il faut d’abord que je soigne une tendinite d’Achille qui me bloque depuis… Longtemps (sigh), près de deux ans épisodiquement.
    Je suivrai ton cheminement.
    Sébastien
    Normandie

    • Merci @seb ! Dur quand un blessure est chronique comme celà… J’espère que ça va se régler pour toi !!
      Content de voir qu’il y a un normand de plus sur mon blog ! Vive la Normandie ! 😀

  2. La fameuse distance “mythique”, encore très loin pour moi !
    Je vais m’aligner sur ma première course en octobre prochain sur une petite distance comparé au 42,195kms mais ayant débuté le running récemment, il faut bien commencé par quelque chose.
    En tout cas, tu peux compter sur notre soutien !!

    • Salut @ingrid j’aurai attendu 12 ans de course avant de m’y attaquer donc tu vois… 😀
      Commencer petit pour progresser petit à petit, sans se presser, sans se stresse, c’est la meilleur des manières pour se faire plaisir et réussir donc je ne peux que te conseiller de continuer dans cette voie !
      Et merci pour le soutien ! 😉

      • En tout cas, ça me laisse le temps d’envisager le marathon !
        En effet, j’ai débuté en septembre dernier avec l’appui / l’encouragement de ma soeur qui m’a donnée le “virus” ! 🙂
        En tout cas, je te souhaite une super préparation pour ce marathon !!! Donnes-nous des nouvelles régulièrement…

    • @aurore Yeah !! J’espère que tu as raison !! JE vais vraiment essayer de ne pas reproduire la saison passée, j’étais tellement frustré d’être cramé en Septembre et de ne pas pouvoir aller au marathon… Cette année ça va être top c’est sûr !! 🙂

  3. Salut,
    Je prépare aussi le marathon 2017 de Paris, j’ai pour objectif 3h30.

    Avec un gabarit de nageur et non de runner à la base ( j’ai des jambes courtes et un buste long), je dois fournir un certain effort à la course même si je ne suis pas gros. Je suis sportif de manière général ce qui m’aide surement, enfin la course c’est aussi pour moi une véritable addiction depuis mes 18 ans ;), et ça fait 10 ans que je cours.
    Tout comme toi Niko, j’entame d’abord mon 2ème Marathon à Tours (mi-septembre) avec pour objectif bien finir cette fois-ci sans vouloir chercher le chrono, surtout oublier ma déconvenue de 2014 …

  4. …Il y a 2 ans, j’avais littéralement explosé au 32ème km en voulant faire du 11 km/h de moyenne, j’ai tenu à cette cadence 25 km et ensuite j’ai ralenti de plus en plus pour prendre ce mur de plein fouet au 32ème, à tel point que j’avais mal en marchant, je l’ai quand même terminée agonisant.

    J’avoue j’avais fait un entrainement sans aucune endurance fondamental à l’époque, une préparation un peu à l’arrache…

  5. Sachant qu’au 20 km de tours j’ai fait 1h38 en septembre et que ma VMA était de 16 en 2010 (test vaméval au chasseur alpins), j’ai fait plusieurs semi cooper récemment et ça correspond toujours.

    3h30 au marathon est-il un chrono possible si j’optimise au maximum mon endurance ?
    Sachant que c’est presque aussi vite que le temps de mon semi mais perso je m en sens capable mais peur d’être enconscient.

    • Salut @marcus !
      Sympa de lire ton histoire sur marathon ! Tu as vécu la difficulté du marathon en pleine face… Si tu as changé pour un bon entraînement, avec de l’endurance fondamentale régulière et tout ce que je dis régulièrement sur le blog, ça ne peut que mieux aller. Je ne peux pas dire bien aller car ça reste un marathon, une épreuve ou la certitude de réussir ne peut jamais être là !
      3h30 au marathon avec 1h38 sur 20km c’est impossible pour moi. Il faut que tu refasses un semi et que ça aille au moins à 1h35 je dirais pour viser 3h30 !

      • Salut Niko,

        Si je me focalise sur le marathon c’est que la vitesse y est réduite pour tout le monde, je pense que c’est “ma distance idéale” vu mes problèmes sur course rapide.
        J’ai clairement vu au chasseur alpin que j’avais une forte endurance où je rivalisais parmi les meilleures pendant mes classes mais voilà, j’ai vraiment une faible marge de puissance, je ne peux clairement pas aller plus vite que 12,5 ou 12.7 km/h sur 20 km avec mes jambes courte et mon buste long, c’est physiologiquement compliquée, (faut voir déjà la cadence de mes foulée à 12.5km/h) UN VRAI TECKEL.

        Je cherche à savoir comment tenir 12 km/h pendant 3h30 ?
        Est-ce qu’optimiser au maximum mon endurance pourrait il me permettre d’y arriver un jour d’après toi ?

        Merci en tout cas pour tes conseils
        Cordialement

        • Salut @marcus !
          Bien sûr que c’est possible ! Mais le semi-marathon n’est pas une épreuve de vitesse, c’est un très bon indicateur de ce que tu peux donner sur marathon. Avant de tenter un 3h30, tu as vraiment intérêt à t’assurer de valoir autour de 1h30 au semi sinon ça va être compliqué. Après c’est juste de l’entraînement pour durer à ta vitesse cible qui pourra t’y amener !

      • Re-Salut Niko.

        Oui je vois ces références, ce sont des statistiques indiquées dans les barêmes course à pied. C’est une globalité de tout les coureurs, tout comme 220 – l’âge, le théorême d’astrand est une globalité, ce qui à mon sens laisse également une marge d’erreurs suivant l’individu.
        Après mes temps de 12 et de 20 km en septembre 2015 sont d’une allure moyenne “casi-identique”.
        Ce qui me laisse dubitatif sur ses barêmes qui seront je pense, un jour ou l’autre remis en questions, ci ce n’est déjà fait.

        • Salut @marcus !
          Autant je te suis parfaitement sur le fréquence cardiaque (il est reconnu depuis longtemps que le 220-age est très, très approximatif !), autant pour le marathon, même avec une endurance de feu reproduire le même rythme que sur un 20km n’est pas réaliste, à mois que ce 20km n’ai pas été couru à fond !
          Une raison à ça ? Le “mur” n’est pas une invention de gens qui ont raté leur course, c’est une barrière physiologique ou ton corps arrive à cours de sucre et doit utiliser les graisses pour continuer d’avancer.
          Avec une endurance au top du top tu peux sûrement avoir un rythme qui se rapprochera à une dizaine de seconde au km prêt de tes records au 20km mais l’égaler me semble impossible. Je serai le premier satisfait pour toi si je me trompe, mais dans le cas contraire ton dernier 10km risque d’être un calvaire ! 🙂

      • Ok, c’est clair que j’ai pas vraiment envie de revivre ce calvaire , je vais essayer de progresser lentement mais surement sur ma vitesse. Cette distance du marathon m’obsède depuis cette grosse claque. 🙂
        J’ai l’intention cette fois de ne pas dépasser 80% de ma FCM jusqu’au 30ème km puis 85 % les 5 d’après, puis tenir ensuite jusqu’au bout comme je peux, j’aurai plaisir de retrouver ce fichu mur !! 🙂
        Mais est-ce que c’est suffisant d’après toi pour résister au mur, sachant qu’il fera peut être 30 à 35 degrés au soleil ?

        • @marcus je te répond sans avoir jamais couru de marathon donc ça vaut ce que ca vaut mais pour moi ce mur c”est :
          – Gestion de l’allure : économie jusqu’au 30eme comme tu le dis
          – nutrition : pour arriver à court de sucre le plus tard possible… Il faut en consommer régulièrement pendant la course! 🙂

  6. salut

    comme toi j’ai décidé de faire un marathon cette année, Tours fin septembre.
    J’ai fait 2 semi en Avril pour me tester – 1H47 sur le 2 ème
    Le Pb est de savoir sur quel vitesse je peux me caler pour le Marathon sans prendre de risque.
    Quel est ton avis ? et impatient de voir ton plan d’entraînement

    • Salut @patrick !
      Super que tu te lances aussi dans le marathon et très bien d’avoir validé ton temps sur semi pour regarder du côté du marathon. Jamais facile de définir une allure marathon. Je te renvoies vers mon article de l’année dernière ou j’en avais parlé un peu : https://www.running-addict.fr/course-sur-route/marathon/calcul-de-l-allure-marathon/ il y a plusieurs formules de calcul qui te permettent de voir tes possibilités. Après pour un premier rajouter encore un 10′ au temps que tu trouveras serait raisonnable pour être sûr d’en profiter !

      • salut
        merci pour le conseil, premier objectif finir, 2ème objectif être juste en dessous des 4H serai top
        je pense suivre un plan 3H45 en 12 semaines avec 3 sorties par semaine, et puis 4h c’est long,
        j’ajusterai en fonction des évènements en gardant en tête qu’il faut finir.
        Je compte sur toi pour glaner encore des conseils

  7. Salut,
    Moi je vais me contenter de rester à 80% de ma VMA jusqu’au 30ème, 85% jusqu’au 35/ 37 ème, après le but sera de résister au mur jusqu’à la fin. Je tiens pas compte de ma vitesse contrairement a la dernière fois à Tours. C’est un marathon qui peut être à forte chaleur mi-septembre “attention à ça”, il faisait environ 30 à 35 degrés en plein soleil pour les 20 derniers kilomètres, sans la moindre ombre, ni boisson powerade au ravito, c’était dure.

  8. Autre chose, ma FCM est bizarre, tous mes tests semi-cooper de fin avril et début mai m’indique (175 FCM), alors qu’en décembre mon garmin m’indiquait des FCM qui montent à 191 voir 194 bpm sur des fin de 10 km. Peut être parce qu’en ce moment je m’entraine beaucoup plus.
    A savoir, Cet appareil Garmin à une grille de zones pour améliorer la précision où ma FCM serai de (185 bpm = 100%). Pourqoi n’est-elle pas de (194 bpm = 100%) dans ce cas ?
    Est-ce une moyenne faite par l’appareil comptant toute mes sorties ?
    Désolé pour ces questions un peu discornu lol

    • Salut @marcus !
      Ta FCM est ta FCM. A moins d’un mauvais calcul pendant ton 10km (J’ai déjà eu 215 à ma montre mais c’était clairement une erreur!), ta FCM c’est la plus haute valeur relevée, pas de moyenne là dedans !

  9. Oui je comprend mais je certifie qu’en ce moment c’est impossible pour moi d’aller au delà de 175 bpm, je peux te faire tous les tests à l’éfforts du monde, ça fera pas mieux ou peut être 2 battement de plus grand max.
    Mes bpm du mois de décembre 2015 et aussi de mai 2015 montent de façon très linéaire et sans brutalité à 188 bpm grand max, 2 périodes très similaire en quantité d’entrainement, c’est à dire “beaucoup moins qu’en ce moment”.
    En revanche, de façon irrégulière et pour cause de montée de cols brutal, toujours en mai et décembre 2015, mes battements cardiaques sont montées brutalement entre 191 et 194 FCM . Or mon garmin indique “les % de la valeur maximal” : 194 bpm = 105% de la valeur maximale. 100% = 185 bpm.
    Ca m’a étonné de voir ces stats au-sessus de 100% ! Mais clairement, 194 et 191 ne peuvent pas être mes FCM, au vu de mes sensations à tous les niveaux d’endurence.
    Si tu as une idée pour moi pour élucider une FCM précise dans ce bordel, je suis preneur ! 😉

    • @marjolaine-rapog et ouais ! 😀
      Je vais surtout essayer de bien gérer mon repos cette année pour éviter d’envoyer un pétard mouillé comme avec le marathon de Washington que je n’ai finalement pas fait ! 😉
      Mais quand tu remplaces un 50km trail par un semaine de vacances, je pense que ça devrait aider à`être en forme et reposé pour la prépa marathon !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.