Beat YourselfDe retour aux affaires sur 10km, j’annonçais fièrement un objectif inférieur à 37′, tout en sachant que c’était un peu irréaliste j’en conviens. Les occasions de l’atteindre seront nombreuses et je ne m’inquiète pas pour autant de l’échec du jour. Récit donc de cette matinée en terrain connu qui ne restera pas pour autant dans les annales!

Problème d’horaire de départ !

Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude, j’ai encore été à deux doigts de louper le départ de la course… Et pourtant, j’avais tout fait de manière méticuleuse : dossard récupéré et accroché sur le maillot à J-1, couché pas trop tardif… D’ailleurs le timing est encore bon au réveil. Il est 8h, petit déj avalé, en tenue, j’ai donc le temps d’attraper un bouquin et de me détendre puisque le départ est à 10h… Un sursaut de bon sens? Un doute? Je vais vérifier sur le site de l’organisation. Le semi-marathon part à 10h ok… QUOI?? Le 10km part en fait à 9h15! Je me maudis littéralement, une erreur de débutant! En voiture il est 8h55 et l’échauffement va donc être des plus brefs. J’enfile mes affaires de course, uniquement l’indispensable car je n’ai pas le temps, les manchons de compression resteront donc au placard aujourd’hui! 9h07 je suis sur la ligne et je trottine, fait quelques gamme pour dynamiser les muscles endormis. Je suis un peu perdu, mon rituel d’échauffement étant perturbé. Bref je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, la montée du cardio va être violente au départ.

Kit complet destination le plaisir de courir!
Kit complet destination le plaisir de courir!

La course, le vent… Et le plaisir de courir retrouvé !

Pan, c’est parti! Je me fais un peu enfermer, l’échauffement quasi nul n’a pas aidé à être réactif et dynamique sur les premiers appuis! Je fais les extérieurs pour me replacer et me cale dans un petit groupe. Ça part vite puisque le premier kilomètre est avalé en 3’22! Deux choix s’offrent alors : suivre les téméraires ou rester dans ce petit groupe? Le vent violent et le fait que je sois encore loin de ma forme optimale me pousse à la sagesse. Du coup le rythme est plus lent qu’imaginé : 3’47, 3’52, 4’05… Ça commence à vraiment dériver! Je suis plutôt bien, il serait temps de réagir… Mais rien n’y fait! Je prend plaisir à ce rythme : je m’occupe des coureurs que l’on croise sur le parcours, des gens qui encouragent, tout sauf de la course! Et puis je suis très peu motivé à l’idée de faire tout le retour vent de face tout seul. Je reste donc caché dans ce groupe. 4’04, 4’00 et… 3’55! Car ça y est j’ai enfin décidé d’accélérer. Nous sommes au 7ème kilomètre et le passage à côté du coach me réveille un peu. Le vent est toujours de face mais les jambes répondent bien et les 3 derniers kilomètres seront réalisés en 3’55, 3’51 et 3’49. Résultat un chrono de 38’56 et une 19éme place.

Déception ou plaisir de courir? Qui l’emporte?

Si on s’arrête sur le chrono c’est évidemment une déception, l’objectif est encore loin. Mais cette course aura surtout amené du plaisir. Le plaisir d’un retour à la compétition, la prise de conscience des années passées à s’entrainer à moitié, forcé il est vrai. Il y a du travail pour arriver à ses fins, mais ce travail à venir me donne le sourire. La motivation est là et le chemin emprunté est le bon. Le plaisir de courir reste la priorité et cette course est un déclic!


Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

4 COMMENTS

  1. Ben écoute, je prends bien ton chrono moi 😉 Non mais, il est certain que c’est toujours décevant quand on avait un objectif supérieur. Mais il faut aussi savoir faire des courses “pour le plaisir” et tant pis pour le chrono.

  2. Je me suis inscrite pour la première fois à une course de 10km…je coure depuis 8 mois et j’adore ça! Je suis très très loin de faire 40′ aux 10km, mais je continue de m’entrainer, parce que c’est dans un mois!!! Je vais la faire avec une amie, pour le plaisir de courir, et d’arriver au bout…en courant 🙂

    Merci pour ce blog, j’adore!!!

    • @mellou Contente que le blog te plaise !! 🙂
      Pour le 10km, pour une première course l’important c’est d’y aller pour le plaisir, pour profiter de l’ambiance !! 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.