Le Marathon de Paris et ses 42,195 km approche. L’excitation qui va avec également. Un peu de pression aussi, car courir le marathon c’est comme passer l’examen final de longs mois de préparation. Mais c’est bien l’excitation qui l’emporte. L’idée de se retrouver ce dimanche 9 avril sur les Champs Élysées au milieu de milliers de coureurs me fait clairement rêver. Le marathon est une course mythique que j’ai toujours respecté et celui de Paris à une saveur particulière.

42,195 km d’un Paris 100% Run !

Décrié par certains pour l’aspect “grosse machine” que représente le Marathon de Paris. L’image que j’en ai avant d’y prendre part est tout autre. Je me rappelle de ces heures passées, étant gamin, à regarder le Marathon de Paris à la télévision. J’étais fasciné par ces athlètes capables d’avaler les kilomètres à une vitesse infernale. Tout autant fasciné par cette foule énorme de coureur avec un grand sourire au début, qu’on retrouvait parfois avec une grande souffrance à la fin. J’ai toujours énormément respecté cette distance, plus que toute autre. Je la respecte encore plus aujourd’hui que j’ai passé le cap du premier marathon.

42,195 km marathon de paris

42,195 km d’histoire !

Le marathon est une distance mythique. Je ne referais pas l’histoire du messager grec qui aurait couru le Marathon à Athènes, portant le message d’une guerre victorieuse avant de s’effondrer et de mourir. Mais il faut avouer que cette image représente bien ce à quoi un marathon peut amener. Cet énorme défi physique que représente le fait de courir 42,195 km fait en effet passer par tous les états.

42,195 km de challenge !

L’euphorie d’un début de course où tout est facile, les plus naïfs iront d’ailleurs se brûler les ailes et le payer bien plus tard dans la course. La concentration pour courir au bon rythme, celui travaillé à l’entraînement, en économisant le plus d’énergie possible. Énergie qui sera précieuse lorsque la difficulté se présentera. Le célèbre “mur du marathon” n’est pas une légende et il peut frapper très fort. Les plus habiles arriveront à jouer avec cette limite physiologique grâce à leur préparation marathon et une stratégie de ravitaillement efficace. Les autres passeront par cette détresse totale où le corps ne veut plus répondre…


42,195 km marathon de paris

Mais surtout, 42,195 km de souvenirs !

Que ce soit pour surpasser la difficulté d’un coup dur ou pour maintenir le rythme et battre son record personnel, la fin d’un marathon demande un énorme effort mental. Le chrono à l’arrivée n’a qu’une importance relative. Certes, c’est le juge le plus impartial pour celui en quête de dépassement de soi. Mais le flot d’émotion que le passage de la ligne d’arrivée amène n’est en aucun cas proportionnel au chrono. Que ce soit en 2h00 ou en 6h00, chaque coureur fera partie de la grande famille des marathoniens et chaque coureur aura mon plus profond respect.

Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

8 COMMENTS

  1. Tu as parfaitement résumé ce qu’est un marathon : un grand respect pour la distance et pour ceux qui le termine que ce soit en 2, 4 ou 6 heures. Je me prépare pour rentrer dans cette famille des marathonien. En effet, le chrono lorsque l’on parvient à atteindre son objectif est jouissif, mais pas aussi important que de finir son 1er 42,195km. Merci Niko tu donnes envie de faire partie de cette grande famille.

  2. Chapeau Niko : tu as CAR TONNE ! Et je me suis trompé complètement dans mon analyse. Tu n’as pas souffert de la chaleur et tu as maintenu le rythme tel un métronome. C’est très grand ce que tu as fait. Et moi je te tire mon coup de chapeau. …bon ben je dois un restau à Hub, mais c’est avec plaisir que je te l’offrirai également.

    • @grego-on-the-run Merci Greg ! J’avais des doutes avant même ton message mais en même temps mes jambes me disaient que ça pouvait passer… Je suis content d’avoir finalement écouté mes jambes ! 🙂
      La fin s’est faîte dans la douleur mais jusqu’à la côte du 33ème c’était nickel ! Après il faut bien un peu de piment pour conclure un marathon ! 😉

  3. En attendant avec hâte de voir tes résultats , j’espère pour toi que la course c’est bien passé , une marathon est allé très très vite , peut être un bon chrono ? 😉

    Tu à totalement raison , il n’y à rien de plus beau que d’entrer dans la famille des marathonien et surtout de voir le respect , l’entraide que donne cette grande famille à chacun de ces membres 😉

  4. Bravo et respect Niko, super perf. Dans la grande famille des marathoniens, tu fais maintenant parti du cercle très fermé des moins de 3h. Ça va peut-être être dur de trouver la motivation pour faire mieux au 3eme marathon….. mais en réfléchissant un peu le moins de 2h50 ou carrément le moins de 4mn au kilo sont aussi des objectifs sympa et probablement à ta portée. Bonne récupération. @grego-on-the-run, je ferai sûrement le marathon de Paris l an prochain, je mangerai avec plaisir avec toi après la course.

  5. 2:55:26 super Temps !!! moi 4H15 pour mon premier Marathon je comprend beaucoup mieux maintenant Le mur et la questions du Mental,
    au top Avant la fameuse cote du 33 KM !!!! mais j’ai pris un plaisir Énorme !!! encore bravo pour cette superbe Performance

  6. Je pense que l’on a TOUS eu notre lot d’images et de sons pendant ce marathon. Nous sommes ensemble sur ce parcours, chacun avec ses souffrances ou ses facilités. Quelques heures de souffrance et des années à se souvenir. Je garderai de ce marathon quelque chose de spécial.
    Je passe sous les 3h30 (2h23) pour mon 2ème Marathon. Je porte sur mon dossard, le surnom de mon père le jour de son anniversaire et je ne frappe pas le mur. Du plaisir, du plaisir, et du plaisir. Cela vaut le coup de se donner corps et âmes dans ce genre de compétition. On en ressort plus fort.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.