Nutrition sportive : Alimentation de la performance

17
12995
Nutrition Running Addict : Alimentation et performance sont liées !
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Salut les Addicts ! Aujourd’hui on parle de nutrition sportive, de ce que je mange au quotidien pour être en forme pour le sport… et le reste ! Je suis convaincu depuis longtemps (et les études scientifiques le confirme) que la nutrition sportive, comme la récupération est à la base de la performance en running. Précision importante pour commencer, je ne suis pas nutritionniste, je n’ai pas la prétention d’en avoir la compétence, je n’en ai même pas consulté personnellement. Tout ce qui est écrit ici est donc à relativiser, c’est simplement mon avis sur la question, rien de plus !

Nutrition sportive, alimentation et running au quotidien

Mais comme on me demande souvent ce que je mange au quotidien et si j’ai une alimentation spéciale pour m’entraîner efficacement… Je vais répondre à cette question ! Comme pour les conseils running, ma stratégie nutritionnelle se construit petit à petit, au fur et à mesure de mes lectures et de mes expérimentations. Je teste et j’essaye de garder ce qui fonctionne sur moi et ce qui me donne la meilleure sensation de forme au quotidien, tout simplement !

Nutrition sportive  = Je Mange mieux, je cours mieux !

Je m’intéresse vraiment à la nutrition sportive depuis que je suis au Québec et je me sens beaucoup mieuxParce que je mange mieux, c’est aussi simple que ça !

Pour ceux qui cherchent une méthode détaillée vous allez sûrement être déçu car au final je ne pense pas qu’il y en est. Tout est basé sur des principes souvent connus de tous au final, faut-il encore les appliquer au quotidien !

  • Fruits et légumes à chaque repas : simple je vous disais, je ne suis pas vegan pour autant mais les légumes c’est la base de la nutrition sportive, ils contiennent tellement de bonnes vitamines, de bons minéraux qu’il serait dommage de s’en passer… De toutes les couleurs de préférence, bio/local si vous en avez les moyens lorsque la peau / l’extérieur se mange.
  • Fruits oléagineux, avocats… du gras : Bouh le gras ! Et si on arrêtait avec ça ? Certes les amandes, noisettes, arachides sont, tout comme les avocats, très caloriques. De fait, par leur teneur élevée en gras et il ne faut donc pas manger que ça, mais ils sont composés de bon gras, végétal, naturel, non transformé… Bref de la vraie bonne énergie pour combler un petit creux entre deux repas !
  • Du fait maison : Le meilleur moyen de savoir ce qu’on mange, c’est encore de le faire soit même. En achetant des produits de base non transformés et de qualité, on évite tous les ingrédients qu’on peut ingérer dans les produits transformés en usine (vous avez déjà regardé la liste des ingrédients derrière les emballages ? Je vous mets au défi de la respecter à la lettre pour votre recette !)

Nutrition Running Addict : Alimentation et performance sont liées !

  • Manger souvent et en petites quantités : Et si la clé résidait dans le fait de s’écouter ? S’arrêter de manger avant d’être plein mais manger plus régulièrement ? En semaine, je mange 5 à 6 fois par jour, pas de gros repas qui donnent envie de dormir à 13h, mais je grignote déjà une banane et quelques amandes vers 15h… Que j’ai digéré au moment de partir m’entraîner 2h plus tard, tout en équilibre.
  • Manger les bonnes choses au bon moment : La célèbre maxime « Déjeuner comme un roi, dîner comme un prince et souper comme un pauvre » a pour moi du sens depuis que je m’intéresse à la nutrition running. Pas besoin d’en dire plus elle se suffit à elle même. Manger léger le soir n’a pas d’impact. Honnêtement, à part dans les films américains, qui se réveille vraiment pour aller manger en pleine nuit ?… J’ai plus faim le matin… Et je mange plus, et plus riche ! Mais j’ai ensuite toute la journée pour éliminer ces calories.
  • Adapter son alimentation à ses entraînements : Pour être efficace à l’entraînement, il faut manger correctement avant pour avoir la bonne énergie. Et pour bien récupérer, c’est la même chose. Les repas et collations autour des entraînements doivent donc être adapté à l’effort qu’on doit produire. On ne se gave pas juste avant un entraînement. on laisse 3h de digestion après le dernier repas complet avant de courir… On s’assure de ne pas faire trop léger après un entraînement, de reprendre les nutriments essentiels pour une bonne récupération…

Simple non ? Pas de recette miracle, juste du bon sens… Et une forme du tonnerre grâce à ça ! 😉

>> 10 astuces pour une bonne récupération en plus d’une bonne nutrition !

Nutrition Running = Privations ?

Certainement pas ! Que les choses soient claires, en tant que sportif amateur je pense qu’il faut garder le plaisir au cœur de notre vie, que ce soit dans la pratique du sport et dans la vie en général.

Mon alimentation ne sort pas de ce cadre. Si j’ai faim je mange, le petit chocolat avec le café, le fromage à l’occasion, les restau… Je ne m’interdis rien, ni la bière, ni la poutine (et oui je suis au Québec !). En fait tout est question de mesure, tant qu’une exception reste une exception et que ces petits plaisirs ne sont pas quotidiens, il n’y a pas de problème ! Évitez quand même les exceptions la veille d’une compétition ! 😉

Manger mieux, bouger mieux !

De mon côté c’est flagrant, j’attribue une partie de ma progression en course à pied à mon alimentation. Et surtout, cela ne bénéficie pas qu’à la course, c’est un bonheur d’être plein d’énergie au quotidien ! 

Ça vous a intéressé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires et à me donner vos petits bons plans santé, c’est toujours agréable de partager !

Si vous en voulez plus, je vous conseille d’aller voir du côté de la Nutrition de l’Endurance, Perdre du poids pour courir plus vite, les autres articles que j’ai écrit à ce sujet ! 🙂

Athlète touche à tout, de l’athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon.
Autodidacte passionné des méthodes d’entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise “S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleTest Sac trail Oxsitis Pulse 7L : Fonctionnel
Next articleSalomon Sense Ultra 5 Soft Ground : Le top !
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

17 COMMENTS

  1. Et pour filer un petit coup de pouce, les conseils d’un(e) nutritionniste sont parfois pas mal. Dans mon cas, on ne mangeait pas si mal que ça (beaucoup de fait maison, etc) mais avec quelques conseils en plus (sur l’équilibre des repas en légumes verts/féculents/protéines, apport de gras, etc), on voit bien la différence (sur la balance et dans les vêtements).
    • Salut !
      ça c’est sûr que ça ne peux pas faire de mal ! J’ai toujours été un adepte de l’auto-formation, de l’apprentissage progressif. Comme je n’ai pas de poids à perdre, que c’est juste un objectif à vocation sportive et 100% amateur je ne prend pas grand risque à fonctionner comme ça ! 🙂
  2. Article très intéressant.
    Depuis plusieurs semaines je fais attention a bien équilibrer mes repas et donner a mon corps de bons carburant.
    Reprendre les bases c’est déjà un bon pas pour moi !
    • Au retour des vacances je reprends ça avec sérieux mais en attendant, il faut se faire plaisir, relâche du sport, relâche aussi de ce côté !
      Mais clairement je le sens. J’ai récupéré beaucoup moins vite de mon enchaînement vélo/course de dimanche matin que quand je mangeais vraiment comme je le dis dans l’article, c’est fou !
    • Salut !
      De mon côté je fonctionne sans supplémentation ! Même naturelle, avec une bonne alimentation on peut couvrir beaucoup de nos besoins (sauf carence avérée bien sûr !)
      Mais la spiruline est utilisée par beaucoup, naturelle et sans effet négatifs reconnus donc dans tous les cas

  3. Merci pour ton blog que je trouve très intéressant ! Juste une question : tu ne parles pas des féculents qui sont ourtant un “marronnier” quand on parle de l’alimentation du sportif. 🙂 Tu n’en comsommes pas plus que la moyenne? Avant les entraînements ?
  4. Bonjour. Je n’arrive pas à me retrouver dans tout cela pourtant tout est bien expliqué. En effet, je pratique la course à pied 6/semaine avec une coupure le samedi. Je ne mange jamais dans la journée sauf le soir au retour de l’entrainement. Par contre, je bois beaucoup d’eau, de toutes sortes. J’ai toujours fonctionné de la sorte mais ce qui me pose question, ce sont les remarques de mes collègues sportifs qui n’arrêtent pas de me dire que je devrais manger dans la journée. D’autres personnes fonctionnent-elles comme moi ? Qu’en pensez-vous ? Merci pour vos remarques.
  5. moi c’est depuis ma debut prepa marathon de paris midi viande blanche et pate et le soir legume vert et poisson mais j’ai bien peur de manquer de punch mais il faut bien perdre du poids aussi
  6. Merci mec pour le temps que tu passes à nous donner ton expérience, c’est vraiment enrichissant et on sent bien que tu ne te prends pas au sérieux et Ca aussi c’est cool.
    À partir d’aujourd’hui (12/03/2017), j’ai décidé de perdre pas mal de poids (sans me peser) juste au feeling, je te dirai dans quelques mois si tes conseils m’ont servi 😉 encore merci.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here