Être en forme en course sans courir !

21
2522
Être en forme en course sans courir !
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Salut les Addicts ! Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de mon choix estival de reporter beaucoup de mon volume de course sur le vélo notamment pour gérer le pic de chaleur subit au Québec. Aujourd’hui, j’ai repris la course de manière plus assidue avec les jours moins chauds que l’on a eu je voudrais vous donner mes premières conclusions à ce propos en attendant le verdict de la compétition.

Le vélo peut-il remplacer la course à pied ?

Sans être sûr du résultat, j’étais quand même confiant avec des semaines à 200km de vélo en moyenne et des séances d’intensité qui ont fait monter le cardio dans des zones proches de ce que j’aurai fait en course à pied. Le cardio dans les zones de la course sur une plus longue durée, ça ne peut qu’être bon pour l’endurance générale en théorie ?

Avec des semaines à 15km de course à pied, c’est tout de même léger quand j’en faisais 70 en mars… Mais j’ai joué le jeu jusqu’au bout et aujourd’hui je vois les fruits de mon travail !

Non sans quelques légères courbatures en passant comme indication qu’il allait rapidement falloir augmenter le volume de course pour arriver à faire un marathon dans 2 mois, rien de bien étonnant en somme.

Qu’est-ce qui me donne autant confiance?

Les deux derniers weekends j’ai donc fait des entraînements de préparation pour mon duathlon, pour me jauger, pour voir où j’en étais :

  • Un footing : Tout simplement ! Car au maximum de mon endurance fondamentale à 149bpm avec un rythme à 4’30, c’est ce que je faisais au moment de mon semi-marathon record, aucune inquiétude de ce côté !
  • Une grosse séance vélo + course : Avec 60km de vélo dont 2 x 2 tours du circuit de F1 (8,6km) à 39 puis 40km/h,  j’ai commencé par valider que sur le vélo ça commence à être vraiment intéressant dans l’optique de mon duathlon. Une accélération sur le dernier kilomètre en faux plat pour faire brûler les cuisses et… une transition maison… C’est à dire monter le vélo 2 étages plus haut, enfiler les chaussures de course et repartir direct pour 2 km progressif : le premier en 3’40 et le 2ème qui m’a vraiment étonné en 3’19 malgré les grosses cuisses…
  • Une séance test de course : Première séance depuis le mois de Juin, 8×1000 allure progressive pour voir la réaction des jambes et du souffle : 3×1000 à 4’10, 2×1000 à 4′, 2×1000 à 3’40, 1×1000 à 3’25, le tout récup 1’… Le tout réalisé sous le déluge mais rien qui ne puisse m’enlever mon plaisir d’être relativement à l’aise à ses vitesses !

Voilà, vous savez tout… Le vélo semble marcher sur moi, je vais maintenant travailler pour transposer le travail effectué en course. Contrairement à l’an passé je me sens en pleine forme, aucune fatigue, j’ai hâte de pouvoir me tester sur duathlon dans 3 semaines…

Athlète touche à tout, de l’athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon.
Autodidacte passionné des méthodes d’entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise “S’entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux” pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleS’améliorer en course à pied c’est être régulier !
Next articleMarathon de Toronto : J-50… WTF !
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

21 COMMENTS

  1. pas mal ! ayant un problème de périostite très persistant depuis déjà quelques temps je varie beaucoup mon entraînement avec du vélo et de la natation aussi et je dois dire que je suis aussi satisfait que toi ! 😀
    • la seule contrainte pour que ça marche est que le vélo nécessite des séances à peu près deux fois plus longues et doivent être faîte sur un bon rythme pour fonctionner dans les mêmes zones cardiaques, mais sinon oui c’est du tout bon ! 🙂
  2. Salut Niko !

    4’30 en EF ! J’te cause plus 😉

    La vache, t’es quand-même vachement rapide…..

    Le vélo en plus du reste, je n’arrive pas à trouver le temps, mais ce serait effectivement pas mal. Je suis passé à 3 entraînement semaine depuis juin, avec en plus proprioception/renforcement des chevilles tous les jours et 3/4 séances de muscu par semaine, c’est déjà pas mal. Je vais avoir fait 130 bornes sur aout et je vais faire ma première année à plus de 1000 bornes, c’est une première pour moi ! Je me suis enfin pris un dossard pour un 10kil le 3 septembre, en semi-nocture et je me sens super fort (la montre me remonte petit à petit ma VO2max aux niveaux de mars). J’espère pouvoir mettre une claque au RP en faisant entre 45 et 48 minutes. Avec un t-shirt RA, bien sûr 😉

    Et le 9/10, les Foulées du Tram, la course plaisir de l’année.

    Bonne chance pour le duathlon.

    Et……content de te relire en forme 😉

    Amicalement
    Jérôme

    • Salut !
      Pas vraiment le temps non plus mais… Je me le dégage en ce moment, je me fais plaisir sur le vélo et en course, c’est un besoin et ¸a me permet d’être plus productif dans le reste donc… Je vais essayer de rester ferme avec moi même pour me trouver le temps qu quotidien ! 🙂
      Bon entraînement et bonne courses, ça va perfer ! 😉
      • Salut !

        Bilan de ce 10kil : super course très sympa très bien organisée, bonne ambiance, mais un RP battu de seulement quelques secondes.

        Déçu car je n’ai pas donné le max. Plafonné pendant toute la course à………81/82% de FCMax mais avec l’impression de ne pas pouvoir accélérer.

        L’allure travaillée est pourtant dépassée. J’ai couru 4’53 tout du long en moyenne.

        Mais je crois que le manque d’expérience et la “peur” de ne pas finir bien m’empêchent de me faire mal et de sortir de la zône de confort. Résultat : j’ai moins souffert qu’à l’entraînement et je suis arrivé frais comme un gardon en 49’18 temps officiel, 49’06 temps de ma montre. Incompréhensible ! Pourquoi est-ce que je ne suis pas allé au moins jusqu’à ne serait-ce que 88% ? J’aurais forcément couru plus vite.

        Bref, l’année prochaine je pars avec le meneur 45 minutes et on verra bien. Et le mois prochain, je vais essayer de pousser la machine sur les Foulées du Tram à Nantes.

        @+
        Jérôme

      • Salut !

        Oui, j’aimerais bien mais c’est quand-même bien de savoir où j’en suis, même en course. Au delà du rythme cardiaque sur cette course, ce qui m’énerve c’est d’avoir eu l’impression quand même de ne pas pouvoir accélérer plus, alors que j’étais même pas dans le rouge. Je crois que je sens mes limites musculaires, ici. Je vais devoir faire de la côte. On va voir sur les trois semaines à venir. J’ai un 15 k (et des brouettes) le 9/10, je vais faire mes séances d’AS à 4’50/km et voir comment ça se passe (avec des blocs plus costauds qu’en AS10 : 4×1500, puis 4×2000, puis 3×3000).

        Oui, pourquoi, tu y étais ? Tu as vu l’unique T shirt Running Addict du peloton ? 😉

        @+
        Jérôme

      • Oui, j’y étais aussi mais si j’ai vu ton tee-shirt, c’était de derrière. Une belle course où j’ai pu battre mon RP sur 10 kms de 4’30. Bien content. Pas de foulées du Tram mais les Foulées Vertaviennes le 23/10 à Vertou et le semi-marathon de Rezé ce week end. Peut être au plaisir de te croiser sur une de ces courses. Comme quoi, des running addicts, on en trouve presque à côté de chez soi !!!
      • Salut !

        Là, c’est plus “presque” à côté, c’est à côté. Je travaille à Rezé ;o) Les Foulées du Tram c’est devenu un peu une tradition avec les collègues (même si une fois le coup de pistolet donné, on ne court pas tous ensemble). Programme relativement light en général pour moi niveau compets. Prochain objectif, un premier semi à Nantes en avril (découverte de la distance en essayant de pas être trop ridicule quand-même. 1h45, ce serait bien) et puis je refais le 10 de Saint Philbert avec un plus gros objectif, du coup (45 minutes ? Peut-être……j’ai un an). Un gros objectif tous les 6 mois environ, c’est suffisant. Pas le temps pour plus pour l’instant.

        Désolé d’avoir squatté le site pour discuter ;o)
        Tiens d’ailleurs, est-il possible pour ceux qui ne sont pas “proprio” du site de contacter un auteur de commentaire en privé ? Je pense que non, mais je demande au cas où car ça permet de ne pas faire ce que je viens de faire, en répondant en privé si une réponse n’intéresse pas tout le monde ;o)

        @+
        Jérôme

  3. Le travail d’endurance pour la course à pied marche aussi très bien avec l’entrainement de natation en endurance. Pour ma part je fais des séances de 2500/2800 mètres avec pull boy entre les pieds (pour travailler le gainage).
    Je fais ma séance sans aucune pause pour vraiment faire un travail d’endurance et je respire chaque 3/5/7 temps (majorité à 5 temps). Je fais 2 séances par semaines de natation. L’autre séance de natation étant reservée aux fractionnés et travail de vitesse. Cependant j’ai essayé cet hiver 2 séances en endurance par semaine pendant un trimestre et j’ai énormément progressé en course à pied. En ne courant presque pas. (Entrainement de vélo en plus tout de même avec des séances de spinning ou vtt)
  4. Bravo pour cette prépa et merci pour ce test. Je peux en tout cas abonder dans ton sens en y ajoutant toitefois la natation . L’été je complète mes entraînements de course par des séances de cyclisme sur route et VTT : l’un sur des durées bien plus longues qu’en course avec surtout du plat,
    L’autre sous forme de fractionner en côtes.
    Je complète le tout avec une ou deux séances de natation histoire de travailler le renforcement général et le cardio.
    Le tout est donc un excellent complément à la CAP et s’avère être excellent pour préserver son physique des nombreuses contraintes de la course.
    À bientôt niko et bon courage pour ta prépa!
    • Salut !
      Je faisais déjà un peu de VTT l’été en France pour la reprise mais là le fait d’avoir mis un beau volume sur 2 roues donne d’excellent résultats ! ça ne remplace pas la course et ses chocs notamment mais ça permet d’y revenir plus en douceur pour soulager les articulations sans pour autant revenir avec un niveau d,endurance à ch*** ! Bref c’est tout bénef ! 🙂
  5. Helo Nik! Une petite question, ahhh… C”est par curiosite, s.t.p. , dis combien est ta VMA a 96-100% de la FMC…

    Encore, un souvenir de moi… Dans les annes 80, j”ai fait 4-5 series de 1000 m. pour 2″58-3″01 , avec 90-120sec. entre series jusq”au 120 FCM et mon temps, resultat n”etait pas bon, selon le criterium. Je ne vis pas en France. Avec les ages et les soucis maintenant je peux faire seulement 4 series mais pour 3″45 – 4″00 avec 3 ou 5 min entre series. Je m”entrains tres archaique, sans applications, mais apres workout je fais exercises aerobique entre 9-15 min. selon ma forme. Alors, je ne veux pas enumerer ici mes performances, seulement je voudrais savoir ton avis personnel pour l”ecrit. Il y a quand meme les bons moments, souvent je depasse plus jeunes de moi avec 25-30 ans… :)))

    Salutations!!!!

  6. Pour moi le vélo c’est le top. Plutôt trail au niveau de ma pratique course à pied je trouve que le vélo aide bien au niveau développement des cuisses …. surtout avec des sorties visionnées où on se met la race en montée sur du gros braquet et récup en descente .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here