En Juin je ne fais rien !

2
835
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Salut les Addicts ! Après un mois de Mai avec 3 dossards, je fais régime au mois de juin. Ce sera un mois sans dossard, juste de l’entraînement. C’est rare que je participe à autant de compétitions d’un coup au final… Et je dois dire que je me sens mieux quand après un objectif j’ai une bonne phase de pur entraînement sans aucune compétition autour. Ce mois de Mai m’aura ouvert les yeux de ce côté ! Bref, en Juin c’est un retour aux sources que je vais faire. Des semaines d’entraînement structurées vers mon prochain objectif : La saison de duathlon cet été.

Plus de course à pied que l’an passé !

L’été précédent j’ai laissé un peu la course de côté, lui laissant à peine 15km par semaine de moyenne. Je l’ai payé à la rentrée quand j’ai voulu préparer le marathon de Toronto. Cette année, j’ai un objectif précis pour l’été avec la saison de duathlon. Si le vélo va évidemment prendre une part importante de mon entraînement, je compte tout de même maintenir un volume autour de 40km / semaine. Insister sur l’aspect vitesse et travailler la technique de course pendant que les grosses séances se feront à vélo. A vélo j’espère faire 150 km / semaine en moyenne pour développer mon endurance spécifique à ce sport. Évidemment qui dit duathlon dit travail des enchaînement vélo / course pour tolérer ce changement brutal pour le corps.

Une saison de duathlon sur 2 mois

De début Juillet à début Septembre, c’est 5 duathlons que j’ai mis sur mon programme. 2 sprints (5km CAP + 20km VELO + 2,5km CAP) et 3 Olympiques (10km CAP + 40km VELO + 5km CAP) pour vraiment appréhender complètement ce sport après la découverte de l’an passé. Objectif principal ? Être à mon maximum pour le Duathlon Esprit de Montréal en Septembre. Celui qui m’a vu débuter, celui sur le circuit de Formule 1 où j’adore m’entraîner, celui où je veux faire mieux que la 6ème place obtenue l’an passé ! En même temps, je sais pertinemment que le gros niveau se trouve en triathlon et pas en duathlon… Donc plus qu’une histoire de place, l’important c’est comme d’habitude surtout de progresser !

Et je reste un coureur avant tout !

N’ayez pas peur, je reste un coureur avant tout, l’objectif du Marathon de Boston 2018 par exemple est déjà dans un coin de ma tête… Mais clairement la chaleur étouffante des derniers étés au Québec et ma non adaptation à la chaleur sont des arguments de poids pour m’entraîner différemment à cette période ! Comme en plus je m’amuse beaucoup sur un vélo, je ne vois aucune raison de se priver !

Pour ceux qui vont me demander si le triathlon est un objectif… J’en ai parlé plusieurs fois ici, repoussant à chaque fois mon investissement dans la natation faute de temps (et de motivation il ne faut pas se voiler la face !), je peux vous garantir que ça viendra… Mais tout vient à point à qui sait attendre… C’est comme le marathon, j’ai mis des années avant de faire mon premier mais je savais que j’irais quand je me sentirais prêt à le faire ! 😉

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
SHARE
Previous articleLe chemin est tout aussi important que le but !
Next articleIntroduction à l’analyse de foulée
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et même le duathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here